I

Blanche brume où songe un volcan
Millénaire… Lors l’éolienne
Moiteur âcre, ignitandis*, vienne
L’étourdir – soupir létal – quand

Fafnîr hurlera : « Au vol! » ; quand
Dans l’air des si bémol à Vienne
Criblent tel prince maure, à Sienne
Irisent l’écho des bals! Quant

A toi, lectrice au cœur de chair
Fraîche (on dirait Gretel), l’eau vive
Puisée sur ton coup hier

A fait, convoquant Lucifer,
porter un feu sur l’autre rive
De mon âme : fille d’enfer!

*Est ce un hic?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s